• Mes chroniques littéraires

     
     
     
    18 octobre 2021
     Peut être une image de 3 personnes et texte
     
     
    Aujourd'hui, je vais vous parler d'un petit livre de poche d'Edmond Vandievoet aux Éditions Jourdan "Moi, le seul évadé de Buchenwald".
    En mai 1940, Edmond Vandievoet a 34 ans et une seule idée en tête, servir son pays. Mobilisé par l'armée belge, il échappera une première fois à la captivité et se réfugiera à Paris où il se spécialisera au sein d'un réseau dans le passage d'hommes et de matériel entre Bruxelles et la capitale française.
    Arrêté plusieurs fois, évadé autant de fois, Edmond Vandievoet sera finalement déporté au camp de Buchenwald dont il sera le seul prisonnier à avoir réussi à s'enfuir.
    C'est après un extraordinaire odyssée à travers l’Allemagne nazie, souffrant de la faim et du froid, qu'il rejoindra la Belgique, puis la France, où ce Belge de naissance, frigoriste de son métier, vécut une retraite paisible.
    Le seul témoignage existant qui relate la seule évasion connue d'un camp de concentration. #edmondvandievoet #Buchenwald #Jourdan #mariechantalguilminmeschroniqueslittéraires #lecturedujour
     

     
     
     
    27 septembre 2021

    Amis lecteurs, il n'y a pas que les nouveautés du monde littéraire à découvrir, un livre est une nouveauté du moment qu'il n'a jamais été lu par le lecteur. N'est-ce pas délicieux de savoir que dans les librairies et dans les étagères des bibliothèques des maisons, il y a des tas de livres à découvrir ?
    Ma petite chronique littéraire
    Aujourd'hui, je vais vous parler d'un livre de Martine Delomme "Un été d'ombre et de lumière" éditions France Loisirs.
    Dans la bourgade paisible de Saint-Louis, au cœur du vignoble bordelais, une gourmette sur laquelle est gravée le prénom Fabienne vient d'être retrouvée au poignet d'un cadavre. Juliette Leroux, femme de caractère, propriétaire d'un vaste domaine viticole, est bouleversée, il s’agit de sa sœur, disparue six ans plus tôt.
    Au fur et à mesure de l'avancement de l'instruction, Juliette est entraînée dans un vertigineux tourbillon où se mêlent les intérêts particuliers, les jalousies refoulées, les amours passées, les secrets insoupçonnables des amis proches... et les nouvelles passions inattendues.
    J'ai aimé ce dépaysement, on s'attache aux personnages, on vit avec eux, tout ce qu'on aime ! (Pour les habitants de Saint-Amans (Soult et Valtoret), le livre est à la médiathèque "Le Trait-d'Union").
     

    Mes chroniques littéraires 

  • 8 août 2021
     
    Déjà je suis une fan absolue des romans éternels qui ont été publiés dans des écrins dignes des reliures d époque.
    « Le professeur » est le premier roman de Charlotte Brontë. Il fut refusé et publié plus tard en 1857.
    Je vous parlerai de ces auteurs britanniques du 18 et 19eme qui me passionnent comme les sœurs Brontë, Jane Austen entre autre.
    Avec « le Professeur », Charlotte Brontë nous entraîne dans la vie d Orphelin depuis l'enfance de William Crimsworth qui étudie dans la prestigieuse école d'Eton, grâce à l'aide financière de sa famille.À la fin de ses études, il rejoint son frère aîné Edward, qui mène carrière dans l'industrie. Mais les deux frères ne s'entendent pas : victime du caractère irascible d'Edward, William choisit de s'exiler en Belgique. Une nouvelle vie s'offre à lui dans un pensionnat pour garçons à Bruxelles, où il devient professeur d'anglais.Intègre et pragmatique, William est vite remarqué. On lui propose d'enseigner également dans le " pensionnat pour demoiselles ". Sous le charme de sa directrice, Mlle Reuter, il lui ouvre son cœur... et apprend qu'elle est sur le point de se marier.Mais lorsqu'il s'éprend par la suite de Frances Henri, la professeur de couture, c'est Mlle Reuter qui en prend ombrage. Et un matin, sans prévenir, William apprend que Mrs Henri a changé d'établissement...
    Pour les amoureux de Brontë ! #leprofesseur #charlottebrontë #romanseternels #lecturedumoment   


    votre commentaire
  • 14 octobre 2021
     
    Un autre livre de Marie-Bernadette Dupuy m'est retombée dans les mains à la médiathèque "Le mystère Soline, au delà du temps" paru en mars 2021 chez Calmann Levy. Le tome 1 nous prend déjà dans ses filets. J’aime cet auteur qui nous emporte par-dessus les montagnes, les sentiments et les aventures improbables, même si on peut relever que les mêmes thèmes reviennent, elle a le don de tenir ses lecteurs en haleine.
    Ce n'est pas exactement mon genre de lecture mais je dois reconnaître l'amour de ses nombreux lecteurs.
    L’histoire.
    Alpes de Haute-Savoie, fin du 19e siècle. Louise Favre est âgée de douze ans lorsqu’une terrible catastrophe naturelle bouleverse sa vie.
    2015. Jeune femme volontaire et intrépide, Soline Fauvel est pisteuse-secouriste et maître-chien d’avalanche. Animée par une farouche volonté d’indépendance, elle a quitté le foyer de ses parents adoptifs et se consacre à son travail, guidée par un don qui lui permet d’avoir des visions de personnes en péril.
    Mais une mystérieuse personne tente d’éloigner d’elle tous ceux qui lui témoignent de l’affection, et semble prête à aller jusqu’au meurtre. Et si tout était lié à l’accident dont elle a été victime dans sa petite enfance, et qui l’a laissée sans aucun souvenir de ses origines. Soline devra se plonger dans son passé pour découvrir la vérité et le lien invisible qui l’unit à Louise, jeune fille d’une autre époque, mais qui partage avec elle un même don et un même courage.
    "LE MYSTERE SOLINE, au delà du temps (Calmann Levy), tome 1
    à suivre
    "LE MYSTERE SOLINE, le vallon des loups, tome 2, paru le 9 juin 2021
    "LE MYSTERE SOLINE, un chalet sous la neige, tome 3, parution ce 20 octobre 2021

    votre commentaire
  • 27 avril 2021
     
    Je viens de terminer "Même les pierres ont une histoire" de mon ami Georges-patrick Gleize, un homme de terroir pur. Dans ce dernier opus paru chez Calmann Levy Territoires, son Ariège est présente dans tous les mots et même entre les phrases. Sans conteste, Georges Patrick aime l'histoire, dont il parsème son roman pour donner un peu plus de véracité à son histoire où il traite notamment des deux guerres de 14/18 et de 38/40.
    Il n'est pas nécessaire de naître ariégeois pour apprécier ce texte qui montre les différentes personnalités d'une famille dans la tourmente.
    On découvre cette famille des Saint-Geniès au travers du régisseur du domaine de Terrefort, Francisco Ibanez, qui raconte leur histoire. Arnaud restera au domaine de retour de la guerre et jouera un rôle dans l'aéropostale, compagnon de Mermoz. Quant à son jeune frère Philippe, il doit revenir après des années d'exil, mais pourquoi s'est-il enfui après la guerre ? A vous de le découvrir dans ce roman d'un ariégeois cœur fidèle. #georgespatrickgleize #mêmelespierresontunehistoire #calmannlevyterritoires #ariege #mariechantalguilminmeslectures


    votre commentaire
  • 14 juin 2021
    Aujourd hui je vais vous parler d un livre de mon ami Michel de Decker, « Le prince des imposteurs », avec qui nous avions la même passion de l Histoire de France et de ses anecdotes croustillantes dont il parlait si joliment dans la série « Secrets d Histoire ».
    Il était un être érudit, plein d humour et de tendresse, président des auteurs de Normandie.
    Il nous livre ici l histoire vraie et loufoque du professeur Chasle et de Denis Vrain -Lucas sous Napoléon lll, une rencontre insolite à la Bibliotheque impériale entre un savant mathématicien et un modeste clerc de notaire. Chasle est un collectionneur acharné et Vrain-Lucas un faussaire de génie. Qui va usurper l autre ? Deux passions confrontées qui vont devenir une affaire d État.
    Pour toi Michel, parti trop tôt le 17 août 2019 !
    Un bon moment de lecture assurément !
    Le prince des imposteurs (Michel de Decker) éditions De Borée, terre de poche. #micheldedecker #deboree #terredepoche #leprincedesimposteurs #mariechantalguilminmeschroniques »


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique